La journée annuelle de solidarité a été créée après la canicule de 2003;
Cette journée devait financer la prise en charge des personnes âgées. On apprend aujourd'hui qu'elle est détournée de cette affectation, comme hier la vignette, et que l'Etat utilise une partie de cet argent pour diminuer des versements à l'Assurance-maladie qui correspondent notamment à la compensation partielle des exonérations de cotisations sociales que lui-même (l'Etat) développe de plus en plus au détriment de la Sécurité sociale.