Ce 15/12/09, j'ai regardé sur la 5, à 20h35, l'émisssion "enquête de santé". Peut-être pour me confirmer que pharmaciens et médecins, notables dans notre système sont aussi crapules que ceux qui nous gouvernent. Pourquoi cette hargne. Parce que très atteinte par un accident de la route et avec des séquelles lourdes, j'ai réalisé que les experts médicaux étaient de sacrés salopards faisant le jeu des assurances et se foutant bien de l'enfer à vivre par la victime, non en mesure de se défendre car elle croyait au serment d'Hyppocrate signé par les médecins et s'investissait dans la récupération d'une autonomie sans se focaliser sur l'accident d'autant qu'elle n'imaginait pas que la fausseté des rapports viendrait des médecins. Et puis, il y a les soins constants pour vivre le moins mal. Avec des spécialistes qui commencent par demander leur supplément d'honoraires avant de prodiguer tout soin. Et encore, en Alsace, le patient est moins mal servi que dans le reste de la France à cause de l'assurance maladie avec les statuts propres à l'Alsace-Moselle. Elle a été longtemps en excédent mais le système national réussit à la déséquilibrer puisque l'objectif du Gouvernement est mettre fin à l'assurance sociale solidaire mise en place en 1945. Oui, la politique française est tout comme celle de l'Afghanistan dénoncée par le socialiste caviar Kouchner ce mercredi 16/12 à l'Assemblée Nationale qui abordait la guerre en Afghanistan sans vote des députés. C'est la démocratie à la française. Comme a dit un député, c'est une conversation comme au Rotary avec le champagne en moins (rires dans l'Assemblée).

Et les pharmaciens, parlons-en. D'accord pour voir disparaître des médicaments pas chers et efficaces, sans doute pour conforter le lobby des laboratoires pharmaceutiques et complaire à des toubibs. Un exemple : le soluté de butacaïne eficace pour les inflammations du cholédoque a disparu, on trouvait encore de la butacaïne dans relaxoddi, puis disparition de ces pilules qu'on ne pouvait accuser d'avoir mauvais goût comme le soluté. Crise vésiculaire : qu'à cela ne tienne, on va vous l'enlever, c'est à la mode comme, en d'autres temps, les amygdales et les végétations. Dieu n'a pas bien réussi sa création, il a mis un tas de choses inutiles. Pas tout à fait vrai, ces trucs enrichissent des spécialistes. La vésicule, pourquoi vous entêter à la garder? On vous fera juste un petit oeillet pour vous l'enlever. Si vous refusez, vous êtes une tête de mule qui recourt à des médecines de grand-mère pour la garder. Les pharmaciens, des épiciers, d'ailleurs Danone se vente à la télé de vendre ses yaourts chez eux pour vous convaincre de la qualité de ses produits. Et c'est là que je voulais en venir. Si l'article vous intéresse, faites circule l'information comme d'autres on sut si bien le faire en publiant "Le fameux trou de la Sécurité Sociale" publié sur ce blog le 1/09/2008.

Que nenni. Danone et son "activia" et les yaourts de toute marque me donnent un sentiment de platras dans l'estomac. C'est l'avantage d'avoir une vésicule petite mais sensible ("que je pourrai garder toute ma vie" a dit un entérologue de la vieille école). Un produit pas bon et ma vésicule proteste, je n'insiste pas, elle pourrait se fâcher tout noir. J'ai donc acheté une yaourtière, mais les 7 yaourts ne sont pas encore d'authentiques yaourts puisque je les ai faits à partir d'un yaourt du commerce. Ils se conservent mal, un dépôt rouge apparaît en surface. Il ne restait plus qu'à acheter du ferment lactique. Et où on en trouve? Chez le pharmacien-épicier. 5,30€ le sachet, ça vous apprendra de vouloir faire vos yaourts alors que lui-même en vend, de "l'activia" en plus. c'est tout comme le rhumatologue refusant de me faire une ordonnance pour passer une densitométrie parce qu'il voulait la faire lui même, à son prix prohibitif, pour amortir ses appareils. Je lui ai tiré ma révérence, je suis allée à l'hôpital, je n'ai rien payé comme tous ceux qui sont vraiment atteints. A partir de 2010, ça ne sera peut-être plus vrai si on laisse faire le Hongrois qui ne sait pas que notre S.S. c'est aussi "l'identité française".

Cette affaire de yaourts plâtreux avec dépôts rosés, ça me turlupinait jusqu'à ce que je reçoive d'un internaute une coupure de journal du 12/08/09. Je n'ai pas pu lire le titre du journal, titre écrit à la main et il faut dire aussi que je vois mal alors si toutes les lettres ne sont pas bien encrées, je ne peux pas lire. Quand j'ai l'intention de relire mon article, j'écris en gras. Certains lecteurs disent qu'ils aiment bien parce qu'ils peuvent lire! Comme quoi les misères sont partagées.

Pas moyen, je faire du papier copier/coller. Donc, je résume l'information qui a éclairé ma lanterne (rien à voir avec la résidence Lanterne de Sarko et de sa Dame de gôche, résidence à charge des contribuables avec 150 CRS en permanence pour la sécurité).

Engraisser vos enfants (et vous-même) comme des porcs avec des yaourts Danone et autres boissons lactées (Actimel par ex.) farcies aux probiotiques que l'on nous fait avaler depuis près de 20 ans et qui auraient leur part de responsabilité dans l'obésité.

Les probiotiques, ce sont des bactéries censées booster nos défenses immunitaires. Danone en ajoute à la pelle dans certains yaourts (ma vésicule a dit que les autres fabricants font de même). Plus d'un million par pot d'Activia. "Ces bonnes bactéries actives et vivantes" dixit Danone sont les mêmes que celles utilisées dans les élevages industriels comme activeurs de croissance donc nous faire grossir à vue d'oeil comme les cochons et les poulets. Un porc gavé de probiotiques, c'est au moins 10% de plus sur la balance; ça marche aussi fort sur les humains.

Didier Raoult, patron du laboratoire de virologie de la Timone à Marseille de nous dire que la flore intestinale des obèses est bourrée de probiotiques, ceux-là que l'on trouve dans les yaourts santé. Et le professeur de réclamer dare- dare des études pour connaître le rôle précis de tous ces produits lactés dans l'épidémie d'obésité infantile.