Le candidat Sarkozi déclarait le 18 décembre 2006 lors d'un meeting à Charleville-Mézières:
"Je veux, si je suis élu président de la république, que d'ici à deux ans, plus personne ne soit obligé de dormir sur le trottoir et d'y mourir de froid"
Voici la misère en chiffres:

- 100.000 SDF en France. Bourdieu disait d'ailleurs au sujet de ces glissements de langage qu'il était honteux de vouloir amenuiser les réalités en les nommant de sigles honteux. SDF...Ce sont des pauvres qui n'ont pas de toit au dessus de leur tête.

- 47,6 ans d'espérance de vie pour un "SDF" (ceux qui travaillent vont tellement bien que l'on va rallonger une fois de plus leur temps de travail après 60 ans)

- 358 morts dans la rue en France, 1 en Allemagne.

- 500.000 personnes privées de domicile personnel selon la Fondation Abbé Pierre.

- 3.500.000 de très mal logés

- 300.000 logements vides en Ile de France.

- 100.511 recours au droit au logement opposable en France (62.614 pour l'Ile de France) 28.000 déclarés prioritaires (17.106 pour l'Ile de France) et seulement 13.000 relogés (4296 en Ile de France)

- 4 millions de logements sociaux en France, 1,1 million en Ile de France

- 1,2 million de demandeurs de logements sociaux.

En France, 5eme puissance la plus riche du monde...et pour plomber cette info un peu plus, cette phrase déprimante "On a les dirigeants que l'on mérite!"