Les citoyens sont sceptiques quand les journalistes, porte paroles des pouvoirs établis scandent  que toutes ces guerres successives au Moyen Orient ont pour objet d’apporter aux peuples la démocratie alors que le désordre et la misère ne font que s’étendre après les interventions occidentales. Le citoyen pense pétrole et sait combien les USA veulent confisquer cette source de richesse ainsi que tout capitaliste.

 Dans le même cadre de propagande, il nous est dit qu’Israël serait, dans cette partie du globe, un exemple de démocratie alors que les dirigeants refusent  la paix en Palestine, continuent à installer des colonies et pratiquent des massacres comme au Liban et à Gaza. Et ce, avec le soutien de la plus grande démocratie du monde qui vient de refuser l’entrée de la Palestine à l’ONU.

Le nouvel ordre mondial ressemble trop au pillage des nations arabes, à la volonté d’empêcher leur émancipation en dehors du schéma décidé par l’Occident, stopper le mouvement musulman, dénoncer l’Iran et sa République islamiste, par contre soutenir l’état théocratique qu’est Israël.

Après la Bosnie, la Tchétchénie, l’Afghanistan, le Soudan, j’attendais de voir surgir B.H.L à propos de la Lybie.

 Et tandis que BHL fanfaronne à Misrata (Libye) en soulignant les communes françaises, dont celle de Paris, qui sont prêtes à aider les Libyens libérés de Kadhafi, les bombardements de l’OTAN se poursuivent et ont tué onze civils à Zliten, dans la région de Wadi Kaam (Est de Tripoli), a indiqué l'agence officielle libyenne Jana. « Des sites civils et militaires dans la région de Wadi Kaam, à Zliten, ont été la cible lundi 30 mai de raids de l'agresseur colonialiste croisé », a indiqué Jana, ajoutant que « onze martyrs sont tombés et un certain nombre de personnes ont été blessées ». L’agence, qui cite une source militaire, a indiqué par ailleurs que la ville d'Al-Jafra, à 600 km au sud de Tripoli, a été « à nouveau lundi la cible de raids ». L'OTAN dirige, depuis le 31 mars, une intervention militaire menée en Libye par une coalition internationale sous prétexte d’assurer la protection des civils…