Un premier mai 2012 chaud à Strasbourg et chaud sur l'écran télévisé.

Des journalistes frileux qui questionnent des leaders de l'UMP sans jamais réppliquer aux mensonges les plus grossiers. Sont-ils payer pour participer à l'intox des citoyens. Ceux qui reçoivent la chaîne de la Suisse Romande peuvent juger du grand écart entre une interview menée par un journaliste suisse et un journaliste français. Les journalistes français brillent par leur absence d'objectivité,  leur soumission aux puissants et dans le cadre d'une élection présidentielle, leur absence d'esprit dmocratique et épublicain

Place du Trocadéro, l'élève dépasse le maître avec l'énormité du mensonge de François Copé. L'anniversaire de Julien Dray dans un "claque, ancien sex-chop" (sic) devient la fête anticipée de la réussite de François Hollande en présence de DSK. Peut-être pour faire oublier le Fouquet's avec Sarkosy mais ça avait quand même plus de panache! Les turpitudes du PS, c'est connu! Et le journaliste ne rétorque rien. C'est çà de l'information?

Au tour d'Alain Juppé qui reçut, en d'autre temps, l'appui d'une officine d'extrême-droite. Un tas de satellites extrémistes accueillent les grands de ce monde et sont bien plus inquiétants que le FN. Sarkosy a été brillant,dit-il, dans les affaires étrangères et beaucoup de chefs d'Etat pourraient attester de sa magistrale présidence de l'Union Européenne. Assurément, les repas valaient ceux de Versailles du temps du roi soleil. Cette présidence qui dure six mois est celle qui a engagé le plus de dépenses pour le pays qui officiait donc la France. Sarkosy qui ne peut pas se réclamer de ses aïeux français a quitté cette fonction temporaire à contre coeur et en plus, pour laisser place à un Etat nain: la Tchéquie. Qu'à cela ne tienne, le moment voulu, il deviendra Président d'une Europe enfin fédérée. Le moment n'est pas venu, il lui faut garder la présidence française.

Il piétine le PS puisque le socialisme n'est pas un héritage français, l'auteur de son discours ne connaît pas la Commune de Paris, ni Louise Micchel. Les lettres françaises s'arrêtent à Maupassant. Faire un pas dans le XXème siècle, c'était devoir citer Sartre et il sent le souffre!

Tiens, le speaker nous parle de Longuet, un ancien du mouvement Occident qui pourrait oeuvrer pour un rapprement UMP-Bleu Marine.

Le Président candidat a demandé que les débats pour la présidentielle soient dignes, manière d'interdire de le désavouer dans tous ses mensonges. Hollande garde la hauteur à la fonction briguée. Mais laisser dire n'est peut-être pas la meilleure politique. Je crains que trop de citoyens soient abusés. Le mensonge est une preuve de mépris à l'égard des citoyens. Il est temps d'y mettre un terme.