Message de la MCM Mulhouse (Maison de la citoyenneté mondiale)

Solidaires du peuple syrien et de tous les peuples qui subissent la guerre:

Oui à la paix, non à la guerre !

La Syrie continue de s’enfoncer dans une situation dramatique, dont le peuple syrien demeure la première victime. Plus de 30 000 morts depuis 18 mois et plus de 3,5 millions d’habitants déplacés.

Il est de la responsabilité de la communauté internationale d’arrêter ce qui est devenu une guerre civile et un affrontement stratégique régional et international.

Toute escalade militaire, notamment de la Turquie, du Qatar et de l’Arabie Saoudite, risque d’embraser toute cette partie du monde devenue une véritable poudrière, compte tenu aussi des menaces réitérées par Israël sur l’Iran, dangereuse et risquées pour la monde entier.

Il faut condamner ces logiques de guerre animées par certains Etats qui y trouvent des intérêts géo-politiques.

La France , l’Europe et toute la communauté internationale doivent prendre d’urgence des initiatives dans la recherche de la sécurité collective et le règlement politique du conflit sous l’égide de l’ONU, qui doit avoir un rôle accru.

Dans ce contexte, il faut exiger que soient activés le désarmement multilatéral, surtout concernant le nucléaire.

Mais dans l’immédiat, l’objectif doit être de stopper les massacres et venir en aide aux victimes.

L’intelligence humaine doit pouvoir l’emporter sur la force et favoriser les solutions politiques et diplomatiques dans le respect du droit international, qui permettront au peuple syrien de choisir son avenir.

Une explosion militaire contribuerait à priver le peuple syrien de sa révolution. C’est pourquoi, nous appelons à œuvrer afin que la logique de paix s’impose devant la logique de guerre.