Plus de 63.000 Syriens ont trouvé refuge en Irak, selon le HCR


Samedi 8 decembre 2012 à 11h17
BAGDAD, 8 déc 2012 (AFP) — Plus de 63.000 Syriens ont fui les combats pour trouver refuge en Irak, la plupart dans la région autonome du Kurdistan, a annoncé samedi le Haut commissariat pour les réfugiés des Nations unies (HCR).

A la date du 5 décembre 2012, il y avait 63.496 réfugiés syriens enregistrés auprès du HCR en Irak, précise le Haut commissariat dans un communiqué.
Il précise que la région autonome du Kurdistan, dans le nord de l'Irak, en accueille quelque 54.550, tandis que 8.852 se trouvent dans la province d'al-Anbar (ouest).
Les violences en Syrie ont fait plus de 42.000 morts, en majorité des civils, depuis le début de la contestation contre le régime de Bachar al-Assad il y a plus de vingt mois, selon un dernier bilan de l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).
Ces violences ont poussé plusieurs centaines de milliers de Syriens à fuir leur pays pour se réfugier dans des pays voisins.
Les Nations unies estiment actuellement à 460.000 le nombre de réfugiés dans les pays limitrophes et en Afrique du Nord, ainsi que 20.000 autres en Europe.
Le chef des Nations unies, Ban Ki-moon, a prédit il y a une semaine un bond à 700.000 réfugiés d'ici janvier alors que le conflit a atteint un "niveau épouvantable de brutalité".
La communauté internationale est profondément divisée sur le conflit en Syrie, Moscou et Pékin bloquant notamment toute résolution condamnant le régime de Damas au Conseil de sécurité de l'ONU.